Les partenaires

Qui sont nos partenaires ?

Le partenariat avec l’État et la collaboration avec ses services ont pris naissance à la genèse du projet, avec notamment le Livre bleu sud océan Indien.

Cette expérimentation est menée en partenariat avec :

La DEAL de La Réunion

La direction de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement (DEAL) de La Réunion a pour mission, sous l’autorité du Préfet, de mettre en œuvre localement les politiques de l’État impulsées par le ministère de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie (MEDDE), et le ministère du Logement, de l’Égalité des Territoires et de la Ruralité (MLETR).

L’association LITTOCEAN

« Think tank » maritime et littoral dédié au développement des politiques et des stratégies maritimes intégrées et de leurs dispositifs de gouvernance, Littocéan est un laboratoire d’idées dédié au développement de la dimension maritime des politiques publiques et des relations internationales.

La mer et le littoral prenant une place de plus en plus importante dans les politiques publiques, cette évolution appelle une intégration croissante, qui suppose de mobiliser les capacités de réflexion et d’expertise pour construire des visions prospectives coordonnées.

www.littocean.fr

L’équipe Projet : une équipe pluridisciplinaire avec une connaissance du contexte réunionnais acquise depuis de nombreuses années.

La Délégation IFREMER Océan Indien : des océanographes et des spécialistes de l’environnement marin

La délégation Ifremer océan Indien a pour mission de coordonner des programmes de suivis et de surveillance, de développer et soutenir des projets de Recherche, d’acquérir des données et connaissances sur le milieu marin, de gérer et synthétiser ces données et connaissances afin de les rendre disponibles, et d’élaborer des avis, expertises, ou aides à la prise de décision en matière de gestion durable des espaces maritimes, de leur patrimoine naturel et des activités ou usages qui en dépendent et de contribuer au développement durable des activités maritimes.

Le bureau d’études Usages et Territoires : une spécialiste de la prospective et des politiques publiques environnementales

Le bureau d’études Usages et Territoires intervient dans la gestion des territoires. Il apporte des réponses sur mesure pour des situations très diverses : villes et campagnes, grands sites naturels, sites du littoral ou espaces maritimes. Il accompagne les gestionnaires dans la mise en place de stratégies de gestion et d’organisation des usages et de la conservation d’un environnement en bonne santé. Il met en œuvre une ingénierie adaptative d’appréhension et d’analyse territoriale, construite grâce à des échanges entre des travaux universitaires et des expérimentations avec des partenaires.

Usages et Territoires propose des prestations de conseil et d’accompagnement sur deux axes :

  • La concertation et la prospective territoriale,
  • L’observation, l’analyse des fonctionnements des territoires et des conflits d’usages.

Le CIRAD à La Réunion: des modélisateurs, des géomaticiens et des agronomes

L’Unité Mixte de Recherche « Territoires, Environnement, Télédétection et Information Spatiale » (UMR TETIS, CIRAD/ AgroParisTech/ IRSTEA) a pour objectif de développer les méthodes de maîtrise de l’information spatiale au service de la connaissance et de la gestion durable des milieux et des territoires.

L’UMR déploie ses activités sur divers domaines thématiques (agriculture, environnement, territoires, ressources, santé, risques naturels), liés au développement territorial et à la gestion agro-environnementale durable. L’UMR travaille pour ce faire en lien étroit avec les gestionnaires et acteurs du territoire et développe des partenariats avec d’autres équipes thématiques.

L’Université de La Réunion : des géographes, des informaticiens et des hydrogéologues

Le Laboratoire GéoSciences Réunion accompagne le projet GIML sur ces thématiques de recherche, d’abord limitées à la sédimentologie en domaine marin littoral (genèse, évolution, dynamique, protection des récifs coralliens et des sédiments associés), puis étendues vers deux nouveaux axes de recherche, devenus aujourd’hui prédominants : la volcanologie (structure, histoire, fonctionnement, risques des volcans boucliers) et l’hydrogéologie (cycle de l’eau en milieu volcanique, insulaire, tropical). http://geosciencesreunion.fr

L’UMR ESPACE-DEV développe et met en œuvre des méthodologies innovantes de spatialisation des connaissances en environnement par télédétection spatiale pour le développement durable des territoires aux échelles locales, régionales et globales, depuis l’acquisition des données jusqu’au processus décisionnel.

L’unité se place dans une perspective de développement durable des territoires en général et plus particulièrement en milieu tropical. Elle propose des méthodologies de spatialisation des dynamiques de l’environnement pour permettre l’adaptation des sociétés du Sud aux changements globaux. http://www.espace.ird.fr

Qui sont les partenaires financiers ?

Aux côtés du TCO, la GIML est soutenue financièrement par : l’Europe et l’État.